Intervenants et participants aux débats

INTERVENANT I Leo Martin

Leo Martin, ancien agent de renseignement et auteur de divers ouvrages, a fait des études de criminologie. En tant qu’agent secret au sein d’un grand service de renseignement allemand, il a mis à jour, sur une dizaine d’années, des affaires sensibles liées à la criminalité organisée. Sa mission consistait tout particulièrement à recruter et à gérer des informateurs. Dans son exposé, il explique comment il amenait des personnes qui lui étaient étrangères, à lui confi er des informations secrètes, a priori réservées aux seuls initiés et ce qui est nécessaire pour générer la crédibilité et la confiance.

INTERVENANT II Anders Indset

Le Norvégien Anders Indset, philosophe de l’économie, investisseur et chef d’entreprise, est réputé pour son mode de pensée peu conventionnel et ses thèses plutôt provocatrices. Ce spécialiste du leadership, de la gestion du changement, de la technologie et des marques explique comment les entreprises peuvent gérer la vitesse fulgurante à laquelle se déroulent les changements et quel rôle peut jouer, à ce titre, la crédibilité. Cet orateur apprécié, aux allures de rock star, fournit des approches concrètes, inspirantes et proches du quotidien.

INTERVENANT III / PRÉCONFÉRENCE Marcus Föbus

Marcus Föbus a conseillé une clientèle internationale sur la mise au point de systèmes de mesure innovants de la pénétration, pour de projets numériques et crossmédia. Après avoir occupé des fonctions de direction au sein du GfK à Francfort, de Lycos Europe et de AGOF Services GmbH, cet expert de la recherche média en ligne dirige depuis l’automne 2017 le projet «Swiss Media Data Hub». Son exposé lors des préconférences et son intervention conjointe avec le CEO de la REMP, Marco Bernasconi, portent sur le lancement d’une recherche sur les moyens publicitaires en ligne et sur les prochaines étapes de ce projet innovant.

DIRECTION DES DÉBATS Markus Spillmann

Markus Spillmann est depuis deux ans directeur et propriétaire de la société SPILLMANN Publizistik, Strategie, Management GmbH. Auparavant, il a occupé diverses fonctions au sein du groupe NZZ. Journaliste, ancien rédacteur en chef, manager de médias et chef d’entreprise, il présente et dirige les débats durant la Journée suisse de la recherche média. En outre, il n’hésitera pas à poser avec insistance les questions les plus pointues aux spécialistes et aux professionnels participant aux débats.

PARTICIPANTE AUX DÉBATS Monica Dell’Anna

Monica Dell’Anna a déjà une longue expérience de la gestion du marketing interentreprises et des processus de transformation numériques. Depuis mars 2016, elle est à la tête du département «Publications économiques» du groupe NZZ. Auparavant, Monica Dell’Anna, qui a fait des études d’électrotechnique, a été responsable de la division «Marché» et membre de la direction de BKW AG. Elle a également occupé diverses fonctions managériales au sein de Swisscom.

PARTICIPANTE AUX DÉBATS Siri Fischer

Les médias électroniques sont le domaine de recherche de Siri Fischer, responsable de projet au sein de l’Institut de recherche appliquée en communication IaKom, une spin-off de l’Université de Zurich, qui a pris en outre, à la mi-2017, la direction de l’IGEM, la communauté d’intérêts des médias électroniques. En outre, cette chercheuse expérimentée dans le secteur des médias, siège à la commission de recherche de Mediapulse.

PARTICIPANT AUX DÉBATS Thomas Friemel

Sa carrière de chercheur l’a conduit entre autres à l’Université de Harvard, à l’Université Renmin de Pékin, à l’Université d’Augsbourg, à l’EPFZ et à l’Université de Brême. Depuis 2017, Thomas Friemel est professeur des sciences de la communication et des médias à l’Université de Zurich, avec pour spécialité, la recherche sur l’usage et l’impact des médias. L’un des points forts de son travail est l’analyse des dynamiques de l’usage des médias sur les réseaux sociaux.

PARTICIPANT AUX DÉBATS Christian-Kumar Meier

Christian-Kumar Meier est associé-gérant de Mediaplus AG, à Berne, et prône le planning média stratégique pour les marques à l’ère numérique. Ce professionnel passionné s’implique pour que la planifi cation média fasse partie intégrante de la communication marketing. Pour ce faire, il met en oeuvre exclusivement des approches reposant sur des données. Parallèlement, il représente les agences média des Leading Swiss Agencies pour ce qui concerne la «mesure des taux de pénétration nets».

PARTICIPANT AUX DÉBATS Stefan Nünlist

Stefan Nünlist dirige, en qualité de Chief Communications Officer, les relations publiques, la communication interne, la gestion des marques, les affaires publiques et la Corporate Responsibility de Swisscom. Auparavant, il a été responsable de la communication d’entreprise d’UBS Suisse et des CFF. Ce professionnel de la communication a suivi une formation de diplomate au sein du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) et il connaît parfaitement le sens de la crédibilité dans son métier.

PARTICIPANT AUX DÉBATS Alexander Theobald

Par ses fonctions de dirigeant dans l’édition suisse, Alexander Theobald est tout à fait familier de thèmes comme la numérisation et la gestion du changement. En 2014, il a pris la direction du département «Operations and Business Development» chez Ringier. Depuis l’année dernière, il est en outre directeur du groupe Blick, et depuis février 2017, DRH intérimaire chez Ringier.

INTERVENANT PRÉCONFÉRENCE Harald Amschler

En tant qu’Executive Director of Research and Development, Harald Amschler se consacre depuis des années à l’adaptation permanente de la gamme d’études de la REMP aux évolutions du moment. En tant que président de l’association internationale des Joint Industry Committees (JICs), il a connaissance, à la source, des tendances en matière de recherche, dans le monde entier. Dans le cadre des préconférences, Harald Amschler présente les innovations envisagées pour la recherche sur les lectorats conduite par la REMP et tire quelques premières conclusions des tests menés à leur terme et ceux encore en cours.

INTERVENANT PRÉCONFÉRENCE Sebastian Henning

Dans le cadre de ses fonctions de Project Manager, Sebastian Henning est responsable de la réalisation de diverses études de la REMP et apporte son soutien au directeur de la recherche dans la poursuite du développement de la recherche sur les lectorats. Au cours d’une préconférence commune avec Harald Amschler, ce spécialiste de la recherche expli que ce qui sera exigé à l’avenir des études MACH et les solutions que la REMP tient prêtes à ce titre.

Media-Scout
hide