Glossaire

Les principaux termes du secteur média et publicité expliqués succinctement

A Icon/plus_white

Acceptation

concordance entre la perception de l’objet de l’enquête et la structure des besoins des consommateurs.

Affinité / indice d’affinité

indice traduisant l’aptitude d’un média à toucher un groupe cible. Il s’agit du rapport entre la pénétration dans le groupe cible et la pénétration totale dans le groupe de référence (Ø = 100). Un indice d’affinité supérieur à 100 indique une affinité supérieure à la moyenne entre p. ex. un média et le groupe cible, un indice inférieur à 100 indique une affinité inférieure à la moyenne. Indice d’affinité = pénétration en % dans le groupe cible x 100 / pénétration totale. Plus l’indice est élevé, meilleure est la performance média d’un titre dans le groupe cible en question.

Agglomération

définition selon la typologie de l’Office fédéral de la statistique.

APX (Average Page Exposure) ou contacts moyens avec une page

évaluation quantitative de l’utilisation d’une page moyenne d’un titre. Cette valeur représente une étape vers l’évaluation de l’attention portée à une annonce (»» moyen publicitaire). L’APX s’obtient en multipliant le nombre de pick-ups normatifs par édition par la quantité de lecture moyenne par pick-up: APX = nombre de pick-ups par édition x quantité de lecture par pick-up. Un APX de 0,9 signifie par exemple qu’une page d’un titre XY est ouverte en moyenne 0,9 fois. La valeur APX est un paramètre permettant d’évaluer l’efficacité d’une page pour véhiculer un message; elle complète ainsi la pénétration qui, elle, évalue l’efficacité d’une édition pour véhiculer un message.

Audience totale

l’étude intermédia permet l’analyse combinée, au niveau des indicateurs, des pénétrations des titres de presse écrite et des offres Web correspondantes. Une aide précieuse pour le calcul des pénétrations de marques de médias ayant une offre imprimée et en ligne. Toutes les marques de médias qui font étudier les utilisateurs de leurs offres par la REMP (MACH Basic) et NET-Metrix SA (»» NET-Metrix-Profile), tant sur le marché presse que sur le marché en ligne, sont publiées. L’étude se limite aux titres offrant un nombre de cas suffisant.

Average Page Exposure

»» APX.

B Icon/plus_white

Base d’extrapolation MACH Basic

poursuite de la statistique de la population et des ménages de l’Office fédéral de la statistique (STATPOP), moins les personnes qui, par définition, ne font pas partie de »» l’univers MACH.

Benchmarking

comparaison de sa propre position avec celle de la concurrence.

BRS, Broadest Readership (auparavant CLL, cercle le plus large des lecteurs)

titre de presse: eu en main au cours des six derniers mois pour le lire ou le feuilleter.

BUS, Broadest Usership (jusqu’à présent CLU, cercle le plus large des utilisateurs)

cinéma: fréquentation au cours des six derniers mois. Internet/site Internet/radio/TV: utilisation au cours des six derniers mois.

C Icon/plus_white

Catégories de lecteurs

»» Heavy User, »» Medium User, »» Light User.

Catégories d’utilisateurs

»» Heavy User, »» Medium User, »» Light User.

CATI

interview téléphonique assistée par ordinateur (Computer Assisted Telephone Interview). Une interview téléphonique durant laquelle l’ordinateur guide l’intervieweur.

CAWI

interview en ligne assistée par ordinateur. Interview directement à l’écran d’ordinateur lors de laquelle la personne interrogée est guidée de manière interactive à travers l’interview.

Certification des tirages

la certification des tirages par la REMP/CS a pour but de garantir que les tirages des médias imprimés à parution régulière (titres) soient relevés selon les mêmes critères pour toutes les catégories de presse et soient donc comparables. Les détails figurent dans le Règlement sur la certification des tirages par la REMP/CS. Les associations de la branche publicitaire reconnaissent officiellement les tirages certifiés par la REMP/CS comme les seuls faisant foi. Le tirage officiellement reconnu d’un média imprimé en Suisse peut afficher la mention «tirage certifié REMP/CS». Seuls les éditeurs de titres dont les chiffres de tirage sont publiés dans le bulletin ont le droit de désigner, à partir du 1er septembre et en indiquant la période de relevé, ces chiffres comme «certifiés REMP/CS». La certification des tirages est basée sur le principe de l’autodéclaration: la société de médias déclare la totalité des exemplaires, imprimés et numériques, diffusés sur la période de relevé et s’engage à se soumettre à un contrôle ultérieur, effectué par des sociétés d’audit réputées, des spécialistes en la matière ou des contrôleurs de la REMP.

Cinéma / pénétration hebdomadaire d’un pool de cinémas

indique combien de personnes ont vu au moins un film par semaine dans les salles d’un pool de cinémas. Si une personne va plus d’une fois par semaine au cinéma, elle n’est comptabilisée qu’une fois.

Cinéma / somme des contacts d’un pool de cinémas

indique la fréquentation hebdomadaire des salles d’un pool de cinémas.

CLL / CLU

»» cercle le plus large des lecteurs / cercle le plus large des utilisateurs.

Cercle le plus large des lecteurs (CLL) / cercle le plus large des utilisateurs (CLU)

»» BRS, Broadest Readership.

Coût par 1 000 contacts (CMC)

valeur de référence indiquant le rapport entre les coûts des moyens publicitaires (p. ex. d’un plan média) et le lectorat brut que l’on souhaite toucher avec ce »» plan média (= somme des contacts). »» planification média. Formule CMC = coûts des moyens publicitaires / pénétration brute en milliers.

Coût par 1 000 lecteurs (CML)

valeur de référence indiquant le rapport entre les coûts des moyens publicitaires (p. ex. d’un plan média) et le lectorat net que l’on souhaite toucher avec ce »» plan média. Formule: CML = coûts des moyens publicitaires / pénétration nette en milliers. (remarque: la pénétration nette en milliers correspond à la projection) »» planification média.

Combinaisons de titres

réunion de titres dans lesquels les annonceurs insèrent ensemble de la publicité à un prix défini, en général plus avantageux que s’ils choisissaient une insertion dans les titres isolés.

Comparaison intermédia

évaluation et comparaison des données de prestations entre divers groupes et catégories de médias.

Comparaison intramédia

évaluation et comparaison des données de prestations entre divers produits d’un même groupe/catégorie de médias.

Comportement de consommation

comprend la consommation et l’utilisation de biens à des fins privées.

Contact

chaque contact entre une personne et un support publicitaire ou entre une personne et un moyen publicitaire; chance de rencontre entre un lecteur et une annonce.

Contacts moyens avec une page

»» APX.

Contact moyen / opportunity to see (OTS)

la »» pénétration brute d’un »» plan média est en général supérieure à sa »» pénétration nette. Le contact moyen (OTS) indique le rapport entre la pénétration brute et la pénétration nette d’un plan média. La formule est la suivante: OTS = pénétration brute (somme des contacts) d’un plan média / pénétration nette d’un plan média. La valeur OTS indique le nombre de contacts moyens par personne touchée. Plus elle est élevée, plus les »» interférences externes et/ou internes sont élevées. »» contact, »» coûts des contacts.

Contraire

»» échantillon.

Contrôle du travail sur le terrain études REMP

a) les enquêtes téléphoniques (»» CATI) sont supervisées par des collaborateurs de l’institut et b) contrôlées par pointages par des contrôleurs sur le terrain de la REMP et c) environ 5 % des interviews réalisées donnent lieu à des rappels téléphoniques de contrôle.

Copytest

évaluation ou contrôle de l’impact publicitaire d’un moyen publicitaire. Associé à la partie rédactionnelle d’un journal ou d’un magazine.

Coûts de contact

»» coût par 1000 contacts, »» contact moyen, »» répartition des contacts.

cRR, calculated Recent Readership (auparavant LpA, lecteurs par édition)

lectorat d’une édition moyenne. En termes de taille, le cRR est identique au »» dRR. Le cRR est la somme des probabilités individuelles de contact de l’ensemble des lecteurs d’un titre. La pénétration cRR permet de d’établir des plans média.

Cercle restreint des utilisateurs (CRU)

CRU = Heavy User + Medium User. Médias imprimés: au moins trois numéros sur six d’un titre sont lus normalement. Cinéma: fréquentation du cinéma au moins tous les trois mois. Internet / radio / TV: utilisation (presque) quotidienne ou plusieurs fois par semaine. Sites Internet: utilisation (presque) quotidienne, une ou plusieurs fois par semaine.

D Icon/plus_white

Démographie

nombre, structure et évolution des personnes dans une région donnée. Caractéristiques démographiques: p. ex. l’âge et le sexe. »» sociodémographie.

Dépenses publicitaires en Suisse (statistiques publicitaires)

cette étude réalisée tous les ans par la REMP pour le compte de la Fondation Statistique Suisse en Publicité relève les dépenses annuelles nettes consenties par les investisseurs publicitaires pour diffuser leurs messages dans les principaux médias (dépenses publicitaires nettes). Les catégories de médias étudiées sont les suivantes: presse, télévision, radio, publicité en ligne, cinéma, publicité directe, publicité extérieure et les objets publicitaires et de promotion des ventes.

Dernier intervalle de parution

»» intervalle de parution, dernier.

DOOH – certification de campagnes

l’Audit Digital Out-of-Home (Audit DOOH REMP) permet aux régies qui commercialisent des surfaces publicitaires DOOH de prouver à leurs clients qu’une campagne d’affichage DOOH est bien parue comme convenu.

dRR, direct Recent Readership (auparavant LpN, lecteurs par numéro)

lectorat d’une édition moyenne d’un titre. Le dRR résulte directement de l’interview.

Durée de lecture par édition

cette valeur indique pendant combien de temps une édition d’un titre est consultée en moyenne avant d’être définitivement mise de côté.

E Icon/plus_white

E-paper

les termes de «réplique» et de «e-paper» sont considérés comme synonymes. »» Réplique.

Échantillon / sélection aléatoire en deux étapes

stratifié = par couches, strate / couche pour »» MACH Basic: indication des interviews à réaliser par jour de la semaine et par région NPA. 1re étape: sélection aléatoire de numéros de téléphone de ménages privés tirés du bottin de téléphone (sans les numéros non enregistrés). 2e étape: sélection aléatoire de la ou des personne(s) cible(s) à interviewer dans le ménage.

Échantillon aléatoire

»» échantillon / random sample.

Échantillon brut

échantillon de départ selon le design de l’enquête. »» échantillon net.

Échantillon net

personnes effectivement interviewées. »» échantillon brut, »» non-response.

Échantillon / random-sample

modèle réduit de l’univers selon un choix aléatoire. »» random, »» échantillon aléatoire.

Échantillon / random quota sample

modèle réduit de l’univers. Dans une première phase avec choix aléatoire (at random) et dans une deuxième phase selon des critères prédéterminés (quota). »» random, »» échantillon aléatoire.

Échantillon stratifié

»» échantillon / sélection aléatoire en deux étapes.

Édition totale

journaux avec éditions secondaires ou éditions partielles paraissant sous différents titres.

Enquête panel

enquête qui relève régulièrement pendant un laps de temps déterminé l’opinion de certaines personnes ou ménages.

Répartition des contacts

indique combien de personnes appartenant à un groupe-cible défini ont un contact avec tous les supports publicitaires prévus par le plan de diffusion et à quelle fréquence. Contrairement à la valeur OTS (qui indique le nombre de contacts moyens par personne cible touchée), elle indique comment les probabilités de contact se répartissent entre toutes les personnes du groupe cible touchées. »» plan de diffusion, »» contact, »» coûts de contact.

Évaluation média

jugement et évaluation de »» plans média.

Extrapolation

»» projection.

F Icon/plus_white

Facteur d’extrapolation (coefficient d’extrapolation)

il s’agit du rapport entre »» l’échantillon et »» l’univers. Le facteur d’extrapolation indique combien de personnes une personne interviewée peut représenter à travers ses réponses. Formule: facteur d’extrapolation = univers / échantillon.

G Icon/plus_white

Groupes de titres

classification de tous les titres de MACH Basic en fonction de la nouvelle typologie de la presse suisse VSM.

GRP Gross-Rating-Point (somme des contacts)

indicateur de performances d’un plan média exprimant la pression publicitaire exercée. Il résulte de la somme des pénétrations de chaque insertion du message dans les divers médias choisis. Le GRP est identique à la pénétration brute en %. Formule: GRP = Pénétration nette x contacts moyens (OTS). »» pénétration nette, »» contact moyen.

H Icon/plus_white

Heavy User

médias imprimés: lecture normale de six ou cinq numéros consécutifs sur six d’un titre. »» Medium User, »» Light User.

I / J / K Icon/plus_white

Impact

efficacité et succès des mesures publicitaires engagées. Impression générale (p. ex. d’une annonce).

Interférences internes (croissance des contacts, cumulation)

certaines parties du lectorat sont touchées plusieurs fois si l’on utilise plusieurs éditions du même titre.

Interférence externe (lecteurs doubles)

indique le chevauchement entre le lectorat de deux ou de plusieurs titres. En raison des interférences externes, la pénétration nette d’une combinaison de titres ou d’un plan média est moins élevée que la »» pénétration brute, »» somme des contacts). »» contact moyen.

Intervalle de confiance

zone d’incertitude par rapport aux résultats d’un échantillon. Un échantillon aléatoire ne peut pas fournir des données exactes sur l’univers étudié; les résultats obtenus à partir d’un échantillon ne valent pour l’univers qu’à l’intérieur d’un certain intervalle de confiance. L’intervalle de confiance se calcule de la façon suivante avec une probabilité d’exactitude de 95,5% (2): = +/–2*√*q/n, p = pourcentage d’une caractéristique dans l’échantillon (p. ex. cRR en %), q = 100 - p, n = taille de l’échantillon (nombre de cas). L’intervalle de confiance (calculable) dépend de deux paramètres, la taille de l’échantillon et la ventilation des réponses. Plus l’échantillon est grand, plus l’intervalle de confiance est petit. Et plus la différence entre les réponses positives et les réponses négatives est grande, plus l’intervalle de confiance est petit.

Intervalle de parution, dernier

pour les quotidiens: hier; pour les hebdomadaires: les sept derniers jours; pour les bimensuels: les quinze derniers jours; pour les mensuels: les quatre dernières semaines.

Interview standardisée

questionnaire formulé de façon fixe dans lequel l’ordre des questions, les explications et les possibilités de réponse sont invariables.

L Icon/plus_white

Leader

dirigeant dont le revenu annuel brut dépasse CHF 100 000. – et remplissant un certain nombre d’autres critères. »» Top Leader.

Lecteurs exclusifs

le contraire de lecteur double. Sur deux titres faisant l’objet de l’interview, le lecteur exclusif n’en utilise qu’un et ne présente pas de chevauchement avec l’autre média imprimé.

Lecteurs par exemplaire (LpE)

la valeur «lecteurs par exemplaire» s’obtient en divisant le nombre de lecteurs d’une édition d’un titre par le tirage distribué dudit titre. Formule: LpE= pénétration du titre en milliers de lecteurs / tirage du titre (exemplaires). Nouveau »» RpC, Readers per Copy.

Lecteurs doubles

indique les interférences entre les lecteurs de deux ou plusieurs titres. En tenant compte des lecteurs doubles (interférences externes), la »» pénétration nette diminue par rapport à la »» pénétration brute (»» somme des contacts). »» contact moyen.

Light User

lecture (normative) de deux ou moins de deux numéros consécutifs sur six d’un titre. »» Medium User, »» Heavy User.

LpE

»» Lecteurs par exemplaire.

M Icon/plus_white

MA

abréviation de Media Analyse. Les MA (p. ex. MA Leader) sont des études réalisées par la REMP pour le compte de tiers, pas forcément toute la branche mais par exemple un groupe d’éditeurs.

MACH

Analyse Média Suisse. Les études MACH sont des études de référence reposant sur le modèle de recherche à source unique de la REMP.

MACH Basic

l’étude nationale suisse sur le lectorat met à disposition de la branche suisse de la publicité les pénétrations officielles des journaux et des magazines (titres, éditions totales et combinaisons de titres). Méthode et échantillon: échantillon représentatif de la population de Suisse et de la Principauté du Liechtenstein (de 14 ans et plus). Publication: deux fois par an (avril et octobre).

MACH Consumer

la plus importante étude consommation-médias de Suisse. Elle combine des données sur la consommation et sur l’utilisation des médias. Méthode et échantillon: une enquête écrite est réalisée sur la base des interviews MACH Basic. Publication: une fois par an, en octobre

MACH Radar

l’étude qui met en relation les critères psychographiques avec des informations sur la consommation et les médias et qui permet aux utilisateurs d’obtenir des informations sur le positionnement de produits, de marques, de prestations de services, de filières d’achat et de médias.

Marketing

comprend tous les efforts d’une entreprise visant à s’imposer sur un marché.

Marketing-mix

combinaison de tous les instruments de prospection d’un marché: études de marché et études des produits, planification et création de produits, politique de prix, publicité, planification de vente, distribution, service à la clientèle, etc.

MA Net

cette étude sur l’utilisation d’Internet renseigne sur le nombre et sur le profil des internautes en Suisse et au Liechtenstein ainsi que sur les motivations de l’utilisation. Elle porte non pas sur certains sites ou certaines offres particulières mais sur l’Internet in globo. Méthode et échantillon: échantillon représentatif de la population de Suisse et du Liechtenstein (de 14 ans et plus).

MA Strategy

cette étude intermédia constitue une excellent outil pour la planification média stratégique. Elle se révèle très utile pour l’évaluation intermédia des différents genres de médias et médias individuels. En combinant les données de consommation et les typologies (»» MACH Consumer) avec des données sur l’utilisation des médias imprimés, de la télévision, de la radio, du cinéma et d’Internet (»» MACH Basic, MACH Consumer), MA Strategy permet une analyse systématique du marché des médias. Méthode et échantillon: échantillon représentatif de la population de Suisse et de la Principauté du Liechtenstein. Publication: une fois par an, en novembre.

Média-mix

plan média qui prend en compte et pondère divers médias, afin d’obtenir une pénétration optimale à un coût approprié.

Medium User

lecture (normative) de trois ou quatre numéros consécutifs d’un titre. »» Heavy User, »» Light User.

Mondes des vies

»» segmentation des personnes interviewées dans le cadre de MACH Basic en six groupes: «Learners», «Young Nokids»,«Young Withkids», «Nokids», «Withkids» et «Pensioners». Les critères de segmentation sont les suivants: âge, activité lucrative et composition du ménage.

Mondes d’intérêt

les 33 groupes thématiques de MACH Basic ont été réunis en sept «mondes d’intérêt»: monde moderne, monde culturel, monde financier/politique, monde des belles choses, monde de la nature, monde familier et monde joyeux.

Moyens publicitaires

annonces dans les quotidiens et dans les magazines, spots TV et radio, etc.

N Icon/plus_white

NET-Metrix-Profile

l’étude de référence NET-Metrix-Profile fournissait chaque semestre des informations précises sur les groupes cibles et des données média valides (taux de pénétration inclus) concernant les offres Web participantes. »» Audience totale »» MA Strategy.

NEXT>LEVEL

utilitaire d’analyse des données, propriété de la REMP, donnant accès aux études, statistiques et bases de données de la REMP ainsi qu’à des études externes.

Non-réplique

édition numérique d’un titre se distinguant toutefois de la version imprimée par son contenu rédactionnel, par les annonces ainsi que par sa présentation ou son format. »» Réplique.

Non-response

interviews n’ayant pu s’effectuer (refus, impossibilité d’atteindre la personne, maladie, etc.). »» échantillon net, »» échantillon brut.

O Icon/plus_white

OTS

Opportunity to see. »» contacts moyens.

P Icon/plus_white

Page Impressions

nombre de contacts visuels d’un internaute donné avec un site Internet faisant l’objet d’une mesure. Il est possible de faire mesurer, de certifier et publier les Page Impressions séparément pour différentes parties de votre site Internet.

Pénétration brute

somme des pénétrations de différents supports publicitaires. Correspond à la somme des contacts. »» pénétration (nette).

Pénétration cRR, calculated Recent Readership (auparavant LpE, lecteurs par exemplaire)

lectorat d’une édition moyenne. En termes de taille, le cRR est identique au »» dRR. Le cRR est la somme des probabilités individuelles de contact de l’ensemble des lecteurs d’un titre. La pénétration cRR permet de d’établir des plans média.

Pénétration dRR, direct Recent Readership (auparavant LpN, lecteurs par numéro)

lectorat d’une édition moyenne d’un titre; le dRR résulte directement de la question sur la récence. »» question recency.

Pénétration nette

la pénétration, exprimée en pour-cent ou sous forme de projection, indique le nombre de lecteurs d’une édition moyenne d’un titre XY. La pénétration (le lectorat) d’une édition d’un titre peut être établie en posant des questions distinctes, en évaluant directement les réponses ou encore à l’aide de différents calculs mathématiques. »» pénétration brute.

Pick-ups par édition

cette valeur indique combien de fois en moyenne le lecteur d’un titre prend en main ce dernier avant de le mettre définitivement de côté. Les titres de presse étant imprimés et ayant donc une durée de vie relativement longue, la même édition est en général utilisée plusieurs fois, contrairement aux émissions et aux spots diffusés dans les médias électroniques, par nature plus éphémères. Cette donnée, qui précise le contact, ne peut être établie que pour les titres disposant d’un »» BRS suffisant.

Planification média

planification de l’engagement des médias en prenant en considération des facteurs quantitatifs et qualitatifs adaptés au groupe-cible et aux objectifs publicitaires.

Plan de diffusion

également appelé plan d’insertion. Il contient toutes les dates et données techniques relatives à l’insertion de publicité.

Plan média

combinaison de différents supports publicitaires. Contient les divers éléments de la planification média tels que »» pénétration, »» prix par mille lecteurs, »» prix par mille contacts, »» OTS, »» GRP, délais, budget et lieux d’engagement.

Pondération

compensation des déchets et d’éventuelles variations structurelles de l’échantillon réalisé. La pondération se fait en multipliant l’unité de référence par des facteurs de pondération.

Pools de cinémas

groupement de plusieurs cinémas, p. ex. Cinecom.

Potentiel du marché

capacité d’absorption maximale réaliste d’un marché pour un type de produits (exprimée en quantité et en valeur).

Projection

extrapolation de l’échantillon sur l’univers. Le lectorat total est extrapolé sur l’univers à partir de la pénétration des échantillons concernés. Il est en général arrondi à l’unité du millier de lecteurs.

Psychographie

caractérisation des personnes selon les attitudes et les valeurs socioculturelles afin d’expliquer le comportement des acheteurs et des consommateurs.

Q Icon/plus_white

Quantité de lecture par édition

cette valeur renseigne sur la proportion de pages lues en moyenne par édition (100 % = toutes les pages). Un résultat de 0,8 signifie qu’en moyenne 80 % des pages d’une édition ont été consultées par les lecteurs. La quantité de lecture est une valeur nette.

Questions filtre

suivant la réponse fournie, certaines questions sont sautées. Lors d’interviews CATI et d’interviews CAWI, la fonction de filtre est programmée. »» CATI, »» CAWI.

Question frequency

concerne le nombre de numéros consécutifs d’un titre lus ou feuilletés normalement.

Question normative

question portant sur le comportement habituel (normalement), selon les affirmations de la personne interrogée.

Question recency

question portant sur le moment où un titre a été pris en main pour la dernière fois dans le but de le lire ou de le feuilleter.

R Icon/plus_white

Random

aléatoire. Joue par exemple un rôle lors des procédures d’échantillonnage. »» échantillon / random-sample, »» échantillon random-quota-sample, »» échantillon aléatoire.

Random-quota-sample

»» échantillon / random-quota-sample.

RDD

composition téléphonique aléatoire (Random Digit Dialing). Un procédé permettant de générer automatiquement à partir d’un ordinateur les numéros nécessaires pour les interviews parmi tous les numéros possibles en Suisse.

Recensement complet

collecte d’informations auprès de toutes les personnes de »» l’univers.

Recherche qualitative

recherche ayant comme but de relever des attitudes, des motivations, des évaluations et des conceptions.

Recherche quantitative

relevé de données selon des méthodes de recherche standardisées qui doivent assurer une »» représentativité statistique des résultats.

Recognition test

test de reconnaissance p. ex. d’un message publicitaire sur la base de documents originaux.

REMP Recherches et études des média publicitaires

la REMP est une organisation de recherche neutre et sans but lucratif, dont la tâche principale consiste à fournir à la branche de la publicité et des médias des données continues, neutres et comparables sur le marché suisse de la publicité et des médias, en mettant l’accent sur le marché des lecteurs. Elle réalise à cet effet de nombreuses études de branches et établit des statistiques de branche. La REMP a été fondée en 1964.

Réplique

l’édition numérique sous forme de réplique est la version dématérialisée de l’édition principale d’un titre, correspondant en tout point – contenu, présentation (y compris l’emplacement des annonces) et mode de parution – à la version imprimée. Les éditions numériques sous forme de réplique peuvent être enrichies par des vidéos, des galeries photo, de la musique ou du texte supplémentaire. Les termes de «réplique» et de «e-paper» sont considérés comme synonymes. »» non-réplique.

Représentativité

chaque élément de l’univers a la même probabilité, calculable et différente de zéro d’être sélectionné; les différents éléments de »» l’échantillon sont sélectionnés de manière aléatoire (définition du point de vue de la théorie des probabilités). L’intervalle de confiance (marges d’erreur) peut être indiqué. Les sous-ensembles de l’univers sont une reproduction fidèle de »» l’univers, à une moindre échelle.

RpC, Reader per Copy (jusqu’à présent LpE, lecteurs par exemplaire)

la valeur «Readers per Copy» est déterminée en divisant le nombre de lecteurs d’une édition d’un titre par le tirage du titre. Cette valeur est souvent utilisée pour contrôler la plausibilité des résultats de la recherche sur les lectorats.

RUS, Regular Usership (jusqu’à présent CRU, cercle restreint des utilisateurs)

une comparaison intermédia suppose un dénominateur commun concernant l’utilisation des diverses catégories de médias. Les taux de pénétration ne sont pas l’outil qui convient, car ils sont définis et calculés de manière différente pour chaque catégorie de média. MA Strategy recourt pour cette raison, dans le cadre de la comparaison intermédia, au «RUS – Regular Usership» comme base de tous les calculs. Celui-ci est défini de la même façon quel que soit le média en question, numérique ou imprimé; il s’agit dans tous les cas de figure du cercle de personnes utilisant régulièrement un média.

S Icon/plus_white

Sample

échantillon. »» échantillon.

Screening

sélection de groupes cibles au moyen de »» questions filtres.

Segmentation

répartition du marché global en groupes homogènes se recoupant le moins possible.

Sélection media

choix en plusieurs phases des médias durant la planification selon divers objectifs et critères.

Signification

certitude statistique. »» intervalle de confiance.

SKS (somme des contacts d’une page)

quantification du nombre brut de lecteurs d’une page moyenne (= contacts d’une page) d’une édition d’un titre. Cette valeur représente une étape vers une quantification des contacts par le biais des annonces (contacts des moyens publicitaires). La valeur SKS s’obtient en multipliant le nombre total de lecteurs d’un titre obtenu par extrapolation par sa valeur »» APX. SKS = nombre de lecteurs en milliers x APX.

Sociodémographie

terme décrivant les principales caractéristiques relatives à la personne telles que le sexe, l’âge, etc., ainsi que les caractéristiques relatives au statut social telles que l’activité professionnelle, le revenu, etc. »» démographie.

Source unique

les données de la même personne interrogée sont regroupées dans différentes études.

Statistique des annonces dans la presse suisse

les Statistiques des annonces dans la presse suisse informent chaque mois de l’évolution du volume d’annonces dans les titres de presse et les publications en ligne suisses. Elles permettent de classer et de comparer et fournissent de précieuses données pour travailler sur ce marché. Les statistiques sectorielles font apparaître le nombre de pages de publicité vendues (presse) et les recettes nettes en francs (presse et internet). Ces dernières sont regroupées par catégorie. Cela signifie que les recettes réalisées par les différents titres ne sont pas publiées. Les Statistiques des annonces sont réalisées par la REMP, mandatée par l’association des éditeurs SCHWEIZER MEDIEN (VSM). Les données ne sont accessibles qu’aux maisons d’édition participantes et à l’association des éditeurs.

Structure

composition du lectorat d’un titre ou composition de »» l’univers de base.

Supports publicitaires

médias imprimés, TV, radio, cinéma, affiches, site Internet, etc.

Survey

étude, sondage, enquête.

T Icon/plus_white

Tableau croisé

représentation de deux variables ou plus et de leurs spécificités sous forme de tableaux. »» NEXT>LEVEL, »» variable.

Taux d’épuisement

part de personnes véritablement interviewées (»» échantillon net). Les déchets sont soustraits de l’échantillon de départ (»» échantillon brut).

Tirage augmenté

certains journaux font l’objet aussi bien d’un tirage normal que d’un tirage augmenté. Le tirage augmenté est distribué gratuitement à tous les ménages d’une région en plus du tirage normal. Le comportement de lecture par rapport aux tirages augmentés (G) et par rapport aux tirages normaux (N) est relevé séparément à l’aide d’un modèle d’évaluation spécial. »» tirage normal.

Tirage certifié

»» certification des tirages.

Tirage normal

certains journaux font l’objet aussi bien d’un tirage normal que d’un tirage augmenté. Le tirage augmenté est distribué gratuitement à tous les ménages d’une région en plus du tirage normal. Le comportement de lecture est relevé séparément pour les tirages normaux (N) et pour les tirages augmentés (G) à l’aide de questions spécifiques et d’un modèle d’évaluation particulier. »» tirages augmentés.

Tirage supplémentaire

différence entre le »» tirage augmenté et le »» tirage normal d’un titre.

Top Leader

dirigeant dont le revenu annuel est d’au moins CHF 140 000.– et remplissant un certain nombre d’autres critères.»» leader.

Travail sur le terrain

période de relevé des données.

U Icon/plus_white

Unique Clients

nombre de Devices (clients) depuis lesquels a lieu l’accès à un site Internet. Cette valeur est déterminée par le biais de cookies permanents et d’autres caractéristiques d’identification.

Univers

totalité des éléments à partir desquels on souhaite tirer un »» échantillon.

Univers MACH

population résidente de Suisse et de la Principauté du Liechtenstein: a) de 14 ans et plus, b) vivant dans des ménages privés, c) assimilée linguistiquement. »» MACH Basic.

Use Time

durée moyenne d’une visite (site web).

V / W / X / Y Icon/plus_white

Valeur Pi pour le cinéma (probabilité de contact)

en calibrant les probabilités de fréquentation du cinéma, on procède à une estimation des chances de contact individuelles (Pi) par interview. Cette estimation est effectuée dans plusieurs segments structurels de l’échantillon. La valeur estimée est calculée sur la base du nombre de personnes ayant été au cinéma au cours des sept derniers jours. »» cinéma / pénétration hebdomadaire d’un pool de cinémas.

Variable

caractéristique pouvant revêtir différentes valeurs distinctes. »» tableau croisé.

Visits

accès à un site Internet à l’intérieur d’une plage horaire donnée. Dans Net-Audit, sont considérées comme une visite les Page Impressions entre lesquelles il n’y a pas d’interruption de plus de 30 minutes. Si l’utilisateur revient sur le même site Internet après plus de 30 minutes, le système comptabilise une nouvelle visite.

Volume du marché

total des produits effectivement échangés entre les protagonistes du marché durant une période déterminée (exprimé en quantité ou en valeur).

Z Icon/plus_white

Zones économiques REMP

télécharger le pdf «Carte des régions REMP».